PPDA placé en garde à vue

PPDA a été auditionné toute la journée au 36 Quai des Orfèvres par la brigade financière dans le cadre d’une enquête sur les agissements d’Aristophil.

Ce 25 novembre, Patrick Poivre d’Arvor a été entendu au 36 quai des orfèvres, sous le régime de la garde à vue par la sous-direction des affaires économiques et financières du 36 quai des orfèvres, dans le cadre d’une enquête menée sur les agissements d’Aristophil.

Aristophil, entreprise proposant à des épargnants de placer leur argent dans des livres anciens ou dans des manuscrits d’auteurs célèbres, est depuis plus d’un an dans le collimateur de la justice française. Le patron d’Aristophil, Gérard Lhéritieravait été mis en examen pour escroquerie en bande organisée par la jugeCharlotte Bilger, en mars dernier, soupçonné d’avoir floué plusieurs milliers d’investisseurs

 
Top